LA CUISINE A MICHELLE

cuisine du Maroc, cuisine de Larache, cuisine de fete, gateaux de Larache et du Maroc
Portail**AccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Rabbi Akiva ben Yosseph

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michelle
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8408
Age : 60
Localisation : Nee a Casablanca

Feuille de personnage
groupes webmaster: oui
Nombres de recettes poster:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Rabbi Akiva ben Yosseph   Mar 30 Juin - 9:51:17

Rabbi Akiva ben Yosseph (judéo-araméen babylonien : רבי עקיבא בן יוסף ; judéo-araméen galiléen : רבי עקיבה בן יוסף) est l'un des plus importants maîtres de la troisième génération de docteurs de la Mishna (Ie et IIe siècles).

Contributeur central à l'élaboration de la Mishna et du Midrash halakha, il est considéré comme l'un des premiers fondateurs du judaïsme rabbinique[1].
Rabbi Akiva est en outre une importante personnalité politique de son temps, mandaté plusieurs fois par les Judéens comme ambassadeur à Rome. Traditionnellement associé à la révolte de Bar Kokhba, il est l'un des dix morts en martyrs pour avoir défié le pouvoir romain.

La vie de Rabbi Akiva ne peut être, en l'absence d'autres sources, être connue que par la tradition rabbinique. Les faits sont donc fortement émaillés de légende. L'une de celle-ci est que, comme Moïse et Hillel l'Ancien, Rabbi Akiva aurait vécu 120 ans[2] ; toutefois, il est possible que la vie de Rabbi Akiva ait été, comme l'affirme cette tradition, constituée de trois périodes, à l'instar de ses deux prédécesseurs.
Les débuts de Rabbi Akiva font l'objet d'une tradition dont la première version se trouve probablement dans les Avot deRabbi Nathan[3], et dont le Talmud possède plusieurs variantes passablement romancées[4],[5].

Selon cette tradition, Rabbi Akiva est né en terre d'Israël dans une famille convertie au judaïsme[3] et exerce le métier de berger[3],[4],[5],[6].

Il est, jusqu'à ses 40 ans[3], un am haaretz, parfait ignorant, dédaigneux des études[7], lorsqu'il décide d'apprendre la Torah. Encouragé par Rachel, fille de son employeur, Kalba Savua[8], l'un des notables de Jérusalem[4],[5] (selon une autre version, fille de son fils[8]), qui lui promet de l'épouser, il part étudier. Kalba Savua ne tarde pas à l'apprendre, et devant cette mésalliance, déshérite sa fille et fait vœu de ne plus la revoir[4],[5]. Akiva débute à l'école de sa ville, Lydda, dans les classes primaires où l'on apprend à lire l'hébreu, aux côtés de son propre fils[3]. Il ne cessera dès lors de s'étonner de tout et de poser des questions comme un enfant, en ne prenant rien pour acquis, devenant rapidement l'élève des plus grands, Rabbi Yehoshoua et surtout Rabbi Eliezer[3], avec lequel il est souvent mis en contraste : alors que ces deux maîtres ont commencé leurs études à l'âge adulte au milieu de nombreuses privations, et sont tout deux devenus des gdolei hador (grands de la génération), Rabbi Eliezer est d'un caractère fier et sans compromis, ce qui mènera à son excommunication, alors que Rabbi Akiva se caractérise par sa modestie et son effacement[9].
Il étudie également auprès de Nahum de Gimzo[10], qui lui apprend, outre ses principes exégétiques, à considérer que les choses se produisent, en dépit des apparences, toujours pour le mieux[11]. Un autre de ses maîtres, Rabbi Tarfon[12], reconnaît sa grandeur et le considérera comme un collègue, voire comme son propre maître[13].
Après un certain nombre d'années (13[3] ou 24[4],[5]), pendant lesquelles Rachel a enduré les pires privations[3] et humiliations[4],[5], il enseigne la Torah en public, auprès de nombreux élèves. Lorsqu'après 12 ans, il revient chez lui, c'est pour repartir aussitôt 12 années de plus. Et lorsque des étudiants veulent éloigner cette gueuse méconnaissable qui se présente devant leur maître, il leur dit que « ce qui est à moi et ce qui est à vous est à elle[4] . » Dans l'autre version, Kalba Savua, venu faire annuler son vœu auprès du Sage de passage, tombe à ses pieds lorsqu'il apprend son identité et lui fait don de la moitié de ses possessions[5].

Dans d'autres sources, c'est un certain Josué qui est mentionné spécifiquement comme beau-père de Rabbi Akiva[14].

Rabbi Akiva demeure à Lydda[15], probablement jusqu'aux derniers jours de Rabbi Eliezer, auquel il vient rendre visite lors de sa maladie[16]. Il établit ensuite sa propre académie et son tribunal à Bnei Brak, à cinq miles romains de Jaffa[17] (ce qui le situe plus près de la localité de Messoubim que le site actuel de Bnei Brak). Il semble également avoir habité quelques temps à Tziphron[
Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net
 
Rabbi Akiva ben Yosseph
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rabbi Rasta
» Rabbi Jacob vous vous souvenez l'usine de chewing-gum
» Rabbi Jacob
» Les Aventures de Rabbi Jacob
» Les Aventures de Rabbi Jacob:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA CUISINE A MICHELLE :: Spécial Fêtes Juives :: Spécial Fêtes Juives :: VIE JUIVE-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit
http://solyanidjar.superforum.fr/