LA CUISINE A MICHELLE

cuisine du Maroc, cuisine de Larache, cuisine de fete, gateaux de Larache et du Maroc
Portail**AccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 YOM KIPPOUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michelle
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8408
Age : 60
Localisation : Nee a Casablanca

Feuille de personnage
groupes webmaster: oui
Nombres de recettes poster:
100/100  (100/100)

MessageSujet: YOM KIPPOUR   Mer 2 Mai - 15:17:58

YOM KIPPUR
Jour de l’Expiation

La fête de Yom Kippur, Jour de l’Expiation ou, comme il est dit dans la Tora, « Jour de Purification » (Lv 16,30), est représentée sur le timbre d’1 shekel. Un coq, suspendu la tête en bas et marqué d’une main et de l’oeil de Dieu, occupe la partie supérieure du timbre. Il symbolise le Coq de la Pénitence, lequel, depuis le VIIe s. av.J.C., figurait dans le rituel du Yom Kippur de Babylone. Le fait que l’un ou l’autre rabbin ait qualifié cet amalgame de « coutume absurde » n’empêcha pas les communautés juives de l’adopter partout dans le monde.

D’autres coutumes, propres à ce saint jour, sont aussi représentées sur ce timbre. Au centre, un père bénit ses enfants : allusion à l’habitude de bénir les enfants, avant de se rendre à la synagogue. Dans la partie inférieure, deux hommes jouent du shofar (corne de bélier), séparés l’un de l’autre par un rouleau de la Tora. Sur la bandelette, sous les mots Yom Kippur, apparaît la balance de la justice ; en effet, le mois de Tishri est placé sous le signe zodiacal de la balance, symbole de la justice, selon laquelle tous ceux qui viennent au monde seront jugés au cours de l’année nouvelle.

Quand le Temple existait encore, on y célébrait solennellement le Yom Kippur. C’était le seul jour de l’année où le grand-prêtre pénétrait dans le Saint des Saints et y sacrifiait des offrandes spécialement choisies en vue de purifier les prêtres, l’assemblée des Israélites et le Temple.

Expiation individuelle
Après la destruction du Temple, tout cela disparut et l’on insista fermement sur l’expiation individuelle qui obligeait tout juif à se repentir de ses péchés et à prendre devant Dieu la décision de devenir meilleur. Dès le premier jour du mois de Tishri, les Hébreux entraient dans une atmosphère pénitentielle, qui devenait progressivement plus rigoureuse jusqu’au Jour par excellence, c’est-à-dire le dixième jour du mois, appelé par le Talmud « Yom hakkipurim » et caractérisé par diverses pratiques expiatoires.
Le premier jour du mois, avait lieu la « désignation » du grand prêtre qui devait officier au cours du Kippur. Tout Israël s’adonnait à la pénitence durant 9 jours, au bout desquels il espérait obtenir l’indulgence plénière. Mais le jour du grand jeûne était celui du Kippur, qui commençait la veille du 9e jour et se terminait le soir du 10e jour du mois de Tishri.

La Bible en fait mention dans Lv 23,32 et en fixe les rites au chapitre 16,1-34. La tradition rabbinique l’attribue à Moïse et affirme qu’il fut institué le jour où le grand législateur, descendant du Sinaï avec les secondes Tables de la Loi, annonça au peuple que Dieu avait pardonné le péché qu’avait constitué l’adoration du veau d’or.

L’absolution
L’absolution de tous les péchés commis est appelée « Kol Nidre . » Cette cérémonie marque le début d’un jeûne très rigoureux de 24 heures (Lv 23,27-32), au cours duquel il est interdit de manger ;, de boire, de se laver ou oindre, de porter des sandales et d’avoir des relations charnelles. ce jeûne était si important qu’au temps de saint Paul il constituait le rite principal et la caractéristique du Grand Jour (Ac 27,9).

Le Kippur est mis en relief non seulement par des célébrations liturgiques, mais aussi par de nombreuses traditions et usages profanes qui varient suivant les communautés. Ce jour-là, certains ont coutume de se laver dans la mer, dans les rivières ou simplement dans une baignoire, pour symboliser la purification qu’ils devront obtenir, par la grâce de Dieu, le jour suivant. Les plus fervents se font flageller le dos par un rabbin, afin de se décider à se convertir et à changer de mentalité (Malkut). Cet usage est devenu une des pratiques pénitentielles des jours de jeûne.

D’autres, la veille de la fête, achètent soit un coq (les hommes), soit une poule (les femmes). Après se l’être passé trois fois autour du cou, on tue l’animal, en prononçant en hébreu la formule suivante : « Que ce coq (ou cette poule) se substitue à moi et que cette expiation me soit favorable ! Que ce coq meure et que moi, je revive ! »

Source : www.interbible.org


--------------------------------------------------------------------------------

YOM KIPPUR
Yom Kippour (hébreu :יום כיפור, Jour de l’Expiation) est le nom officiel de la célébration juive également connue comme le Jour du Grand Pardon. Ce jour hautement solennel, l’un des plus, sinon le plus, redoutables des Jours Redoutables, a lieu le dixième jour du mois de Tishri dans le calendrier hébreu. La Bible appelle ce jour Yom HaKippourim (יום הכפורים) : "Le dixième jour du septième mois, ce sera pour vous une sainte convocation, et vous mortifierez vos âmes..." (Lévitique 23, 27).
On observe en ce jour un jeûne de 25 heures, au cours duquel on prie avec une ferveur toute particulière. Ce jeûne, contrairement aux autres jeûnes, privés ou publics, y compris celui de Tisha Beav, est le seul à avoir préséance sur le Shabbat.

Yom Kippour est un jour si important qu’il est respecté par une vaste majorité de Juifs laïcs, quand bien même ils n’observeraient pas strictement les autres célébrations. Beaucoup assisteront à au moins un office synagogal, ce qui en double l’affluence, et a entraîné une habitude d’acheter sa place à la synagogue en ce jour de crainte de ne pouvoir en trouver. Plus encore jeûnent.

En Israël, la non-observance publique (comme manger ou conduire un véhicule motorisé) est tabou, au point que Yom Kippour y ait reçu le surnom de "Fête des Bicyclettes," vu le nombre d’enfants qui roulent librement dans les rues sans crainte d’accident. Les programmes télévisés sont suspendus, il n’y a ni transport public, ni commerce (dans les régions juives), ni transport aérien.

Pardon et viddouï (confession)
D’après le Talmud (Rosh Hashana 16b), Dieu ouvre trois livres le 1er Tishri ; l’un est pour les totalement justes, le second pour les totalement méchants, le troisième pour les [cas] intermédiaires. Ceux-ci voient leur jugement en suspens jusqu’à Yom Kippour.

Selon Maïmonide (Yad, Hilkhot Teshouva 3:4), "tout dépend si les mérites de l’homme dépassent les démérites portés sur son compte," il est donc désirable de multiplier les bonnes actions avant le comput final au Jour de l’Expiation (que les Juifs de France appellent plus volontiers Jour du Pardon). Ceux qui sont jugés valables par Dieu entrent, selon la tradition, dans le Livre de la Vie, d’où la prière : "Fais-nous entrer dans le Livre de la Vie." D’où également la salutation "Puisse cela terminer [pour vous par une] signature [pour une] bonne [année]" ("Gmar ’Hatima Tova"), à l’origine du "bonne année".

Les lettres de voeux écrites entre Rosh Hashana et Yom Kippour se concluent souvent par ce souhait.
La confession du pénitent est un prérequis sine qua non pour l’expiation, qui se réalise sinon par des punitions et des afflictions. À Yom Kippour, chaque prière (qu’elle soit individuelle et silencieuse, ou collective et bruyante) inclut un viddouï.
Il s’agit d’une confession standardisée, courte ou longue (laquelle est omise lors de l’office de la Ne’ila). Toutes deux se déroulent selon l’ordre alphabétique, probablement afin de faciliter la mémorisation.
À noter la confession pour le péché d’un "viddouï pè", une confession "de la bouche", qui ne va guère plus loin que celle-ci, et n’atteint en tout cas pas le cœur - en clair une confession peu sincère.
Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net
michelle
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8408
Age : 60
Localisation : Nee a Casablanca

Feuille de personnage
groupes webmaster: oui
Nombres de recettes poster:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: YOM KIPPOUR   Mar 22 Sep - 8:51:34

KIPPOUR:

Le jeune de Kippour

Le IIeme Don de la Torah
ou la fête du "Yom Kippour"Yom Kippour/ Le jour du Grand Pardon : le jour le plus saint du calendrier juif.C'est le jour de la purification, le Sabat des Sabats, jour de jeune, d'expiation, de pardon.

Le Yom Kippour marque la fin d'une période de 40 jours (commencée le 1er Elul) de repentir, rappelant la pénitence des enfants d'Israel tandis que Moïse recevait les secondes Tables de la Loi, puis redescendait du Mont Sinai.

C'est la plus solennelle des fêtes religieuses, célébrée le 10 du mois de Tishri. On doit observer un jeune absolu et ne pas travailler, même si Kipour tombe un jour de semaine . La confession des fautes entre amis et leur pardon mutuel sont des moments importants de cette journée consacrée a la prière. La rupture du jeune est marquée par un grand repas.

Le 29 Av 2448, Moïse remonte pour la troisième fois sur le mont Sinai pour une durée de 40 jours et en redescend avec les deuxièmes Tables de la Loi, le Shabat 10 Tichri 2448. A cette occasion, Moïse construit une première Arche Sainte dans laquelle il dépose les Tables de la Loi.

Ce jour intronise le jour de Kipour, le ‘ Jour des Expiations ‘, plus connu sous le nom du ‘Jour du Grand Pardon’, comme il est écrit : « Et l'éternel parla a Moïse en ces termes : Cependant le dixième jour de ce septième mois, sera jour des expiations, appel de sainteté ; vous humilierez vos personnes et vous offrirez des sacrifices au nom de l'éternel. Vous ne ferez aucun travail en ce jour, car c'est le jour des expiations pour vous, devant l'éternel votre D.ieu. Mais, toute personne qui ne s'humiliera pas en ce jour sera retranchée de son peuple. Et toute personne qui accomplira un travail en ce jour-le. Je ferai disparaître cette personne du milieu de son peuple. Vous ne ferez aucun travail, tel est le décret perpétuel pour vos générations dans toutes vos demeures. Ce sera pour vous une cessation de travail absolue, et vous humilierez vos personnes depuis le neuf du mois au soir, d'un soir a l'autre, vous cesserez tout travail livre Levitique section Vayikra 23, 26-32. Le mot ‘ Kipour ‘ dérive du verbe hébraïque le-khaper ou khapara , qui signifie « expier « , et qui prend ici le sens du rachat des fautes personnelles, volontaires ou non ; « Ce sera pour vous un décret perpétuel, le septième mois, le dixième jour vous humilierez vos personnes, et vous ne ferez aucun travail, ni l'habitant, ni l'étranger qui séjourne au milieu de vous. Car en ce jour-le, il sera fait expiation sur vous, pour vous purifier de tous vos manquements, devant l'éternel vous serez purifies. Ce sera pour vous une cessation absolue, et vous humilierez vos personnes, décret perpétuel Vayikra 16, 29-32. A ce sujet le Rambam écrit dans le chapitre des lois du Repentir ; Le repentir et le jour de Kipour n'effacent que les fautes commises vis-à-vis de l'omniprésent, comme la consommation des mets interdits ou l'union avec des personnes interdites, mais les fautes vis-à-vis de son prochain comme le blesser, le maudire, le voler etc.........., ne sont pardonnées qui si l'on s'est réconcilié avec l'offensé. Et même si l'on a rendu ce que l'on devait, il faudra aussi se réconcilier, et même si le préjudice n'est que moral, il faudra se réconcilier. Et un homme ne sera pas cruel au point de refuser son pardon a l'offenseur. Et au moment ou l'offenseur demandera pardon, on pardonnera avec un coeur sincère et un désir de paix, car telle est la conduite d'Israel.

Le 10 tichri ou le jour de Kipour.
De nos jours, chaque 10 du mois de tichri, les Juifs ont pour commandement de se préparer au jour du jeûne du « Yom Kipour « - le jour de Kipour, selon les lois en vigueur enseignées par la Torah. Ce jour solennel fait partie entre autres des festivités du mois de tichri (Roch ha-Chanah ve Yom Kippour ve Souccot). Le jeûne de Kipour dure environ 26 heures, il commence le soir du 9 tichri au coucher du soleil,(17 h en Israel) dure toute la journée du 10 tichri, et se termine le soir du 10 a la sortie des 3 premieres étoiles. Ce jour est un jour d'abstinence, destiné exclusivement a la prière, afin d'inciter l'homme a prier et obtenir le pardon de toutes les transgressions commises durant l'année. A l'époque du Temple de Jerusalem des sacrifices expiatoires appropriés a ce jour étaient offerts au Temple. Les enseignements du Judaïsme soulignent qu’il est du devoir moral de chacun, tout au long de l'année, mais surtout en cette occasion, de se pardonner mutuellement. On rappelle, lors de prières spécifiques, la grandeur du Créateur ainsi que la soumission d'Israel aux préceptes divins reçus au mont Sinai. Seul le Cohen Gadol, le Grand Prêtre, pouvait entrer en ce jour dans le ‘ Kodech ha-Kodachim ‘ le Saint des Saints, situé dans l'enceinte intérieur du Temple, revêtit de ses habits solennels, pour y obtenir le pardon de tout Israel et sa bénédiction. De nos jours, dans toutes les synagogues, la cérémonie effectuée par le Grand Prêtre est lue étape par étape pendant le Yom Kippour. La lecture du jeune est célébrée dans toutes les synagogues et la coutume de sonner du ‘ Shofar ‘, une corne de bélier réservée spécialement la célébration de la fin des solennités.

A Kipour, il est interdit de manger, de boire, de travailler, de porter, de porter des chaussures en cuir, de se doucher, de se maquiller, de se raser d'avoir des rapports conjugaux, de parler du mal d'autrui, de conduire, de téléphoner de voir la télé, de voyager en train, avion, auto, moto metro, de descendre avec un ascenseur, d'allumer la lumière d'ouvrir un ordinateur, d'allumer la radio etc. Pour une connaissance plus détaillée, il convient d'étudier l'ensemble des lois relatives a ce jour dans les ouvrages de législation juive. Dans certaines communautés, les hommes mariés ont la coutume de porter un long habit blanc, symbolisant la pureté et l'humilité devant le Créateur.
Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net
michelle
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8408
Age : 60
Localisation : Nee a Casablanca

Feuille de personnage
groupes webmaster: oui
Nombres de recettes poster:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: YOM KIPPOUR   Mar 22 Sep - 8:52:39

Adas de ma famille


Couscous au coq a 11h

le soir avant le jeune

1--Poulet aux aubergines (Barania )al boronia en haketia

On prepare une friture a l'huile comprenant les aubergines, des oignons et des pois chiches assaisonnes de sel, de poivre, de laurier, de harcom et d' ail.
Le poulet mijote dans cette sauce pendant trois heures, environ, a feu doux, on met dans la marmitte une couche d'oignon frits
une couche d'aubergines frites les pois chiches et le poulet,et encore oignon,aubergine ................

2--un bouillon avec lintria (pates) aux oeux fait maison.

3--Poulet aux oignons et topinambour pour le lendemain
ou poulet farci

On fait revenir dans l'huile les oignons avec 2 cuilleres de sucre. harkom, poivre et noix muscade 4 feuilles de laurier, une pinceee de sel
On ajoute le poulet decoupe en morceaux, les topinambours bien bien laves, et de 4 verres d'eau. Le poulet mijote dans cette sauce pendant une heure , environ a feu doux

petits fours de toutes sortes
les fameux fajouelos
la confiture de coing
le pain petrit
Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net
michelle
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8408
Age : 60
Localisation : Nee a Casablanca

Feuille de personnage
groupes webmaster: oui
Nombres de recettes poster:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: YOM KIPPOUR   Mar 22 Sep - 8:53:18


La tradition des kapparot consiste à faire tourner une poule autour de la tête d'une personne en disant

zou caparati
zou tmourati
zou khalifati
ce qui veut dire le poulet prendra le mal de la personne

Une fois égorgée, la poule est généralement donnée aux pauvres.
Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net
michelle
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8408
Age : 60
Localisation : Nee a Casablanca

Feuille de personnage
groupes webmaster: oui
Nombres de recettes poster:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: YOM KIPPOUR   Mar 22 Sep - 8:53:42

Ecoutez le choffar
Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net
michelle
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8408
Age : 60
Localisation : Nee a Casablanca

Feuille de personnage
groupes webmaster: oui
Nombres de recettes poster:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: YOM KIPPOUR   Mar 22 Sep - 8:54:53

Dimanche 27 septembre 2009, Allumage des bougies,
a 17 h 08 minutes (a Tel-Aviv)

a 16h 53 (a Jerusalem)
a 16 h 59 (a Haifa)
a 17 h 01 (a Beer-Sheva)
commencera la plus solennelle de toutes les célébrations juives, le Yom Kipour, le Jour du grand Pardon, un jour consacré au jeûne et au repentir.
La prière a lieu dans les synagogues avec l'intonation du Kol Nidrei, où expirent toutes les promesses.
Chaque juif, dans le geste que lui exige son culte, accompagné de sa Communauté, doit se charger de ses actes, des dommages qu'il a impliqué, volontairement ou involontairement à une personne, à un membre de sa famille à un voisin à sa femme à ses enfants..........., se repentir, demander pardon et traiter d'être pardonné.
Dans le judaïsme la raison et la connaissance font à chaque individu responsable de ses actes depuis l'âge de 13 ans, âge de la bar-mitsva, on est tous responsable par les actes que nous commettons, le repentir doit servir à effacer nos fautes et peut nous permettre de continuer en paix notre existence. Le Jour de Kipour commence avec un discours écrit par Ibn Gabirol (1021-1069) et qui termine avec l'histoire de Jonás (la aftara de Yonna) et le son du Shofar, ce moment est unique on va supplié le pardon divin de toutes nos forces, notre prière s'unît au son du Shofar et on va prier pour nos enfants, notre famille et on ne va pas oublier nos parents qui ne sont plus de ce monde. Avec la fin de Kipour, au coucher du soleil et avec les premières étoiles, le désir est Gmar Hatimá Tova, que nos noms soient enfin confirmé dans le livre de la Vie. Je souhaite un bon Kipour a tous les juifs, paix et tranquillité dans le monde amen
Soly Anidjar
Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: YOM KIPPOUR   

Revenir en haut Aller en bas
 
YOM KIPPOUR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SA 2 guideline guerre du Yom Kippour 1/35
» T-55 syrien FINITO!!
» [Dragon 1/35] M1A1HA Abrams USMC
» DOUGLAS A-4 SKYHAWK

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA CUISINE A MICHELLE :: Spécial Fêtes Juives :: Spécial Fêtes Juives :: la fete de yom kipour (le grand pardon)-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit
http://solyanidjar.superforum.fr/